Alexis Kossenko et Les Ambassadeurs

Les Ambassadeurs, ensemble international de musique baroque est dirigé par Alexis Kossenko, chef d’orchestre mais aussi musicologue. Flûtiste de formation, ce niçois de naissance a commencé la flûte moderne à l’âge de 5 ans, et la flûte baroque à 14 ans. Son père, mélomane, lui avait fait découvrir la flûte baroque à l’âge de 8 ans. Les deux instruments sont très différents. La flûte moderne en métal, avec la perce cylindrique (forme intérieure de l’instrument), comporte un mécanisme plus complexe qui change les doigtés. Quant à la flûte baroque, elle est en bois, du moins jusqu’au milieu du 19e siècle, avec une perce conique qui est plus large et se rétrécit à l’extrémité de la flûte. Celle-ci n’a aucun mécanisme, mais seulement une clé pour les demi-tons et six trous.

Alexis Kossenko n’a pas de diplôme en musicologie mais c’est un érudit de la musique et il se documente beaucoup, au quotidien. Cela lui permet de comprendre la place des instruments et leur apport esthétique dans la musique. Il est aussi en recherche constante des instruments les plus appropriés pour composer.

En tant que chef d’orchestre il ne se concentre pas seulement sur sa partition (la flûte), mais lorsqu’il joue un concerto pour flûte, il cherche la cohérence entre les instruments. Alexis Kossenko attache peu d’importance à sa partition, mais davantage à structurer l’accompagnement pour avoir une cohérence parfaite entre la flûte solo et l’accompagnement. Ils travaillent sur la structure, ainsi que la rhétorique musicale. Cette vue globale sur la musique, en qualité de chef d’orchestre, l’aide aussi en tant que soliste.

Les Concertos Brandebourgeois no. 3, 4 et 5 de Bach, qui n’ont jamais été joués à Saintes auparavant, sont dans le programme du concert de samedi 15 juillet des Ambassadeurs. Ce contexte permet de comprendre l’influence du style italien dans l’œuvre de Bach. Ils les ont juxtaposés avec des concertos véritablement italiens, comme ceux de Tartini et Vivaldi. Cette programmation s’inscrit dans l’actualité discographique  des Ambassadeurs puisqu’ils viennent d’enregistrer un disque.

L’ensemble a de nombreux projets à venir, à Saintes ce samedi 15 juillet, mais bientôt à La Rochelle, Angoulême et Poitiers… Ils souhaitent aussi enregistrer des airs d’opéra français et monter une intégrale de cantate de Bach, un projet très long, ainsi qu’un Opéra de Rameau à l’horizon 2020. Ils comptent de saisir les opportunités qui se présentent à eux, aussi bien en Europe qu’à l’International.

Kyra Charlton/ Inès Tourdot

 

 

The following two tabs change content below.
charlton@gmail.com'

Kyra Charlton

charlton@gmail.com'

Derniers articles parKyra Charlton (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *